"Félicité" le film d'Alain Gomis


Pour moi, "Félicité" est avant tout un film qui s'apparente plutôt à un film d'auteur. Oui, Il est important de le notifier, ceux qui iront voir ce film le comprendront.


Ce film ne laisse personne indifférent car, non seulement il éblouie, mais, il interpelle aussi, tous spectateurs sur le sort de "Félicité" ; une jeune chanteuse à la voix envoûtante et mère célibataire élevant seule son ado de 16 ans.


Dès le début du film, le réalisateur Alain Gomis, nous plonge : dans un bar-musical à Kinshasa (Congo) ; Félicité, visage fermé observe cette ambiance chaleureuse, étouffante et gaie à la fois ; puis se dirige vers le micro pour un moment de pur extase.


Le film tout entier tourne autour de cette jeune femme Félicité, qui apprend que son fils se trouve à l'hôpital suite à un accident de moto ; Ce dernier doit absolument se faire opérer pour éviter l'imputation d'une jambe. Alors, elle tente le tout pour le tout, afin, de venir en aide à son fils.


Très vite, le combat de Félicité devient inévitablement le notre. Un sentiment d'impuissance s'installe petit à petit en nous et, ne nous quitte plus jusqu'à la fin du film. Les réalités de la société africaine se déroulent sous nos yeux avec une telle réalisme qu'elles ne surprennent plus grand monde.


Malgré une certaine longueur, je trouve que ce film qui a reçu plusieurs prix dans de nombreux festivals, notamment l'étalon d'or au "FESPACO" cette année 2017 mérite vraiment d'être vu.

#FélicitédAlainGomis

Plafond Noir 

© Cinékry-prod - 2020